Comment s'effectue ce don ?

Deux modes de prélèvement

Il existe 2 modes de prélèvement des cellules de la moelle osseuse : le prélèvement dans les os postérieurs du bassin et le prélèvement dans le sang par aphérèse.
En s’inscrivant, chaque volontaire au don donne son accord pour ces deux types de prélèvements.

Pourquoi ?

Le prélèvement de moelle osseuse intra-osseux permet d’obtenir à la fois des cellules souches hématopoïétiques et leur milieu environnant. Le prélèvement par aphérèse permet de ne recueillir que les cellules souches hématopoïétiques en grande quantité. C’est le médecin qui dans l’intérêt du malade propose le recueil le plus approprié.

1. Prélèvement par aphérèse

Le donneur reçoit au préalable pendant quelques jours, par injection sous-cutanée, un médicament.

Celui-ci est identique à ce qui est fabriqué naturellement par le corps pour réguler le taux de cellules de la moelle osseuse. Il stimule leur production et les fait passer des os vers le sang où elles seront récupérées.

Un à deux prélèvements (d’une durée de 4 h environ) sont nécessaires. Le prélèvement par aphérèse permet de recueillir les cellules souches hématopoïétiques en grande quantité.

2. Prélèvement par ponction dans les os postérieurs du bassin

Cet acte simple nécessite 48 h d’hospitalisation, il se déroule en bloc opératoire sous anesthésie générale et ne comporte aucun risque de paralysie. Le volume prélevé est calculé en fonction du poids du donneur et de celui du malade. Le prélèvement de moelle osseuse intra-osseux permet de recueillir à la fois des cellules souches hématopoïétiques et leur milieu environnant.

C’est le médecin greffeur qui décide du mode de prélèvement le plus approprié pour le malade. On ne peut donc pas choisir son mode de prélèvement.

Comment s’organise un prélèvement ?

Illustration étape 1 - Information par le centre donneur

1. L’information par le centre donneur

Vous êtes compatible avec un patient qui a besoin d’une greffe et qui n’a pas de donneur familial. Vous êtes alors contacté par le centre donneur pour vous en informer et fixer la date du prélèvement qui se déroulera entre un et trois mois plus tard.

Illustration étape 2 - Consultation médicale pré-don

2. La consultation médicale pré-don

Vous passez un entretien médical ainsi que des examens environ 3 semaines avant le don. Pour déceler toutes contre-indications, sont effectués :

  • Un examen clinique pré-don
  • Des examens sanguins
Illustration étape 3 - Dépôt de consentement au TGI

3. Le dépôt de consentement au Tribunal de grande instance (TGI)

La loi française protège le donneur : c’est pourquoi, vous devez prendre rendez-vous auprès du Tribunal de grande instance dont vous dépendez afin d’y déposer un consentement formel pour le don. Cette démarche permet de s’assurer que vous avez été correctement informé de la procédure.

Illustration étape 4 - Admission dans un établissement de santé

4. L'admission dans un établissement de santé

Vous vous rendez à l’hôpital ou dans un centre EFS pour le prélèvement. Vous effectuez les formalités administratives classiques, nécessaires à toute admission.

Illustration étape 5 - Prélèvement

5. Le prélèvement

Il existe deux types de prélèvements des cellules de la moelle osseuse.

  • Le prélèvement par aphérèse
  • Le prélèvement par ponction dans les os postérieurs du bassin

Hormis les risques classiques associés à toute forme d’anesthésie, et de manière très exceptionnelle, les risques infectieux et traumatiques aux points de ponction, le don de moelle osseuse est sans danger. Le prélèvement n’est réalisé qu’après avoir vérifié et validé l’aptitude du donneur.

Illustration étape 6 - Après le prélèvement

6. Après le prélèvement

Les cellules de la moelle osseuse se reconstituent rapidement. Les cellules prélevées sont acheminées vers l’hôpital greffeur où elles seront transfusées au patient. La moelle osseuse ne se conserve pas longtemps. C’est pourquoi elle est transférée du donneur au patient dans les meilleurs délais (entre 12 et 36 heures). Vous avez peut-être sauvé une vie !

Illustration étape 7 - Suivi post-don

7. Le suivi post-don

Trois questionnaires de suivi vous seront remis par le centre donneur.

Il est très important de les compléter, à ce rythme : le jour de votre prélèvement, dans le mois qui suit, puis un an plus tard. Si nécessaire, peuvent être effectués :

  • un arrêt de travail, dont la durée est déterminée par le médecin,
  • une prescription de médicaments. Selon le mode de prélèvement, une prescription pourra être faite avant ou après le don.

Si vous avez eu à engager des frais, contactez votre centre donneur qui se chargera de vous aider dans vos démarches.

Le centre donneur vous contactera une fois par an afin d’avoir de vos nouvelles.

C’est également l’occasion de mettre à jour vos coordonnées dans le cas où vous seriez sollicité(e) pour le même patient.

 

Haut de page