Contre-Indications

Lors du premier entretien médical, le médecin du centre d’accueil interroge chaque donneur potentiel sur son état de santé. Pour la sécurité du donneur et celle du patient qui pourrait bénéficier du don, des conditions spécifiques avant l’inscription comme donneur de moelle osseuse doivent être respectées. En effet, principalement dans les cas suivants, l’inscription n’est pas possible :

Affections cardiaques, hypertension artérielle, affections respiratoires, maladies du système nerveux, antécédents de cancers, affections métaboliques (diabète, insuffisance hépatique), antécédents de phlébites à répétitions ou d’embolie pulmonaire, problèmes dorsolombaires invalidants, affections neuromusculaires, comportements sexuels à risque, œdème de Quincke, surcharge pondérale importante et de façon plus générale, toute prise de médicament à long terme (sauf contraception).

En revanche, les antécédents de transfusion sanguine ne représentent pas une contre-indication au don de moelle.
D’autres contre-indications médicales peuvent exister; l’entretien médical préalable au don permettra au médecin du centre d’accueil de déterminer si vous pouvez faire un don de moelle osseuse en toute sécurité pour vous et le patient

Il s’agit de prendre le plus de précautions possibles, pour le donneur et pour la personne potentiellement greffée, pour que le don de moelle osseuse reste un geste bien vécu et efficace.