Témoignages

Paroles de donneur
Emeline

Ce geste nous prend que peut de temps de notre vie et peut prolonger celle d’un malade pour toujours! alors je suis fier d’etre inscrite comme donneuse de moelle osseuse.

Paroles de greffé
Eric, 35 ans

A reçu une greffe de moelle il y a 8 ans.

Paroles de donneur
Erick, 48 ans

Est inscrit au Registre France Greffe de Moelle.

Paroles de greffé
Fiona

Je m’appelle Fiona, j’ai 5 ans et je suis atteinte de l’anémie de Fanconi (maladie orpheline qui se caractérise par un arrêt progressif de la moelle osseuse). Mon seul espoir de vivre est la greffe de moelle osseuse. J’ai la chance d’avoir mon frère aîné Stéphane (15ans) compatible avec moi, mais mon frère Nicolas (14ans) atteint de la même maladie que moi n’a pas donneur compatible dans la famille. C’est grâce à un donneur anonyme que mon grand frère que j’adore pourra avoir une greffe de moelle osseuse. Merci à tous les donneurs du monde de permettre que des enfants comme nous puissent vivre. Merci de nous donner ce magnifique cadeau: la vie.

Paroles de donneur
Francis

Je suis inscrit sur le registre de France Greffe de Moelle après un typage HLA réalisé en novembre 2009. J’ai reçu ma carte de donneur la veille de Noël ! Etant donneur régulier de plaquettes et en parfaite santé, il était important pour moi d’apporter ma contribution à une ou un malade dont ma moelle pourra redonner espoir et vie. Bon courage à celles et ceux qui attendent pour ce formidable rendez vous cellulaire salvateur.

Paroles de donneur
Ginette, 25 ans

A participé à la campagne Veilleurs de vie de 2010

Paroles de greffé
Karine, 36 ans

A reçu une greffe de moelle osseuse en 2008.

Paroles de greffé
Laurence

Ca arrive un jour comme ça sans prévenir, juste une fatigue que je pensais passagère, qu’on met sur le compte du changement de saison, du stress, de la quarantaine qui arrive à grands pas. Puis, en une fraction de seconde, toute votre vie bascule. C’est le début de la descente aux enfers, la peur de la fin, l’annonce d’une maladie : la leucémie.

J’ai pleuré, pleuré parce que personne ne pouvait comprendre ma situation, ce que je vivais, … Et même si on me répétait que tout allait bien se passer, que je reprendrai ma vie en main une fois sortie, tout cela me paraissait impossible. Ca y est c’est dit : « moi, Laurence, 36 ans, mariée, trois enfants, j’ai une leucémie ».

J’ai vécu l’annonce de ma leucémie comme une punition, en me disant que c’était le prix à payer pour mes erreurs passées… J’ai cherché en vain les causes, des explications, mais il n’y en avait aucune. Pourquoi moi ? Tout allait si bien, j’étais heureuse, en pleine forme, je faisais du sport, j’étais enfin bien dans ma vie, bien dans mon corps, j’étais sur le point de retrouver un emploi, … Alors, après avoir accepté ce cancer, je me suis battue contre lui, battue pour mes enfants, mon mari …

Aujourd’hui, quatre ans après, je vais bien, et on peut dire que j’ai eu de la chance. La chance d’avoir été accompagnée par ma famille et mes amis tout au long de cette maladie, la chance d’avoir été soignée et greffée. Mais cette guérison n’aurait pas été possible si des « anonymes » ne m’avaient pas gracieusement offert des globules rouges, des blancs, des plaquettes, le tout enveloppé d’un geste d’humanité.

Dans mon malheur, j’ai eu la chance d’avoir un donneur de moelle osseuse compatible. Je vis l’extraordinaire ascension de la moelle osseuse de mon frère dans mon corps…

Mais tout le monde n’a pas cette chance … N’hésitez pas donner votre sang, des plaquettes, de la moelle osseuse car quelqu’un, quelque part à besoin de vous pour vivre. MERCI

Paroles de donneur
Laurène, 20 ans

Donneuse de moelle osseuse.

Paroles de greffé
Mathias Malzieu

Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dionysos a reçu une greffe de moelle osseuse. Cela lui a permis de traiter une aplasie médullaire. Il nous raconte son parcours.

Haut de page